Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2010

La solidarité a fait aussi son apparition à Vélizy-Villacoublay

8d3e281b93.jpgLa Mairie nous informe !

Quelques chiffres :

La ville compte 50 kilomètres de voiries et le double de trottoirs, non compris les grandes aires piétonnes des centres commerciaux de quartier. Tout ne peut pas se faire en même temps, et les opérations de déneigement répondent à un ordre précis. Tout d’abord, les saleuses opèrent, sur les axes routiers majeurs, puis sur les voies de transit d’une ville à l’autre.
 

Les emplacements publics (crèches, postes, mairies, centres sociaux, résidence pour personnes âgées, écoles…) sont également traités en priorité, les trottoirs tout autour faisant l’objet d’un salage manuel.
Enfin, les équipes interviennent sur les axes de dessertes des quartiers et des parkings. Chaque année, ce sont entre 150 et 200 tonnes de sel qui sont répandues pendant la période hivernale, sur la voie publique.

Rappelons que c’est le brassage par la circulation des véhicules qui active la fonte. Toutefois, le sel devient inopérant sur une couche de neige supérieure à 4 cm et au-delà de -5°c. Pour une température plus basse, les équipes d’intervention utilisent d’autres produits : le sable et le chlorure de magnésium. Cette dernière substance, appropriée pour le verglas, est plus spécifiquement utilisée sur les trottoirs et les parvis, afin de créer des voies de cheminement.

Les particuliers ont également des responsabilités et des obligations, rappelées dans l’article 2 de l’arrêté de salubrité : " En cas de gel, de neige ou verglas, les propriétaires ou leurs représentants légaux, riverains des voies publiques sont tenus dans les moindres délais de déblayer devant leur propriété (bâtie ou non bâtie) afin de dégager les cheminements piétons. (En application de la loi l’article L. 2212-2, alinéa 1 du Code général des collectivités territoriales).  L’entraide et la solidarité entre voisins, notamment envers les personnes âgées et handicapées sont capitales, dans ces moments difficiles…"

Les conseils pratiques de la Mairie :

  • Chaussez-vous correctement. S’équiper pour affronter le froid et les phénomènes glissants permet d’éviter la plupart des accidents,
  • Différer, voire limiter ses déplacements,
  • Utiliser des équipements spéciaux,
  • Limiter l’usage de la voiture individuelle,
  • Déblayer le trottoir au droit de sa propriété,
  • Alerter les services municipaux de toute situation particulière.
  • Signaler aux services sociaux de la Ville, toute personne en difficulté.

Source : www.velizy-villacoublay.fr


MonVelizy.com

10/12/2010

Vélizy : Trottoirs non déneigés et très glissants ce matin !

Dernière Info 14h30 : Une personne me signale que les passerelles n'étaient toujours pas déneigées !!

---

Pour les avoir beaucoup fréquentés depuis mercredi, la majorité des trottoirs sont restés très difficiles d'accès (36h plus tard). Des chutes (heureusement sans gravité) on été constatées. Cette tâche devrait être une priorité afin que ceux qui ne peuvent pas se déplacer en voiture puissent le faire en toute sécurité à pied.

Nous sommes souvent obligés de marcher sur la route avec tous les risques que cela comporte.

Il est regrettable que cette obligation ne soit pas respectée. Certaines personnes disent que ce travail incombe à la Mairie de Vélizy-Villacoublay. En étions-nous si sûr ?

Cela devrait faire partir de la solidarité, comme celle observée dans la nuit de mercredi à jeudi.

Voici donc un rappel (*)

Le devoir des riverains

Les riverains de la voie publique doivent prendre toutes les précautions en cas de verglas ou de neige devant leur porte afin d’éviter qu’un tiers passant ne chute. De même en cas de neige abondante, les riverains doivent, eux-mêmes, enlever neige et verglas devant chez eux pour permettre le passage des piétons. En règle générale, ils sont tenus de :
-  racler et balayer leur partie de trottoir ou de chaussée au droit de leur propriété,
-  et jeter du sable ou du sel afin d’éviter la formation de verglas. Ceci concerne le propriétaire comme le locataire ou l’usufruitier. Le maire a d’ailleurs le pouvoir de prescrire aux riverains des voies publiques en agglomération de balayer et d’enlever le verglas chacun devant chez soi. Cette obligation comporte :
-  le raclage et le balayage des banquettes et des trottoirs ou, à défaut, d’un espace d’une largeur déterminée (en général 1,50 mètre correspondant au passage des piétons) à partir du mur ou de la clôture de la propriété.
-  la mise en tas des produits de ce balayage de façon à faciliter l’enlèvement et ne pas nuire à l’écoulement des eaux au niveau des bouches d’égout et des caniveaux. Cette obligation peut être étendue à la chaussée jusqu’au milieu de celle-ci notamment en l’absence de trottoirs. Elle consiste également à l’épandage de sel, sable, sciure, cendres. Le sable et/ou le sel peut être mis par la commune à disposition des habitants dans des endroits indiqués. Il convient donc impérativement de prendre connaissance de l’arrêté du maire s’il y a lieu. A défaut de déneigement ou de salage ou sablage du verglas, la commune peut l’effectuer aux frais des propriétaires ou locataires. Ces frais consistent le plus souvent en un tarif arrêté par délibération du conseil municipal, au même titre que le tarif de la taxe de balayage.

Le devoir des maires

Les maires sont tenus de prendre toutes les dispositions pour éviter, en période de gel, la formation de glace dans les caniveaux et sur les chaussées. Ils doivent notamment interdire :
-  les débordements des bornes fontaines,
-  les déversements dans les caniveaux d’eaux provenant des propriétés riveraines. Le mieux est de mettre en place un service hivernal afin d’assurer le sablage, salage ou autre, destinés à assurer la sûreté, la sécurité et la commodité du passage dans les rues ainsi que sur les chemins et routes dont ils ont la charge sur leur commune (dans et hors agglomération). Il est important de noter que la jurisprudence ne considère pas l’absence de sablage ou salage en cas de verglas généralisé comme un défaut d’entretien normal de la voie, notamment en l’absence d’un service hivernal. Cette intervention est complémentaire de celle qui incombe aux riverains. Elle doit être exécutée en application de l’article L2212-2 du code général des collectivités territoriales. Quoi qu’il en soit, un arrêté de police tel que le modèle que nous reproduisons est le bienvenu.

Source : Viabilité hivernale

MonVelizy.com