Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2016

#Vélizy : le prix du chauffage urbain baisse ou hausse ?

Logo-Vlizy-TV.png"Vous ne le saviez surement pas, les dépenses 2015 était sur le point de baisser ! Mais ... "

 Le directeur de la #SEMIV est interviewé par @VELIZY TV sur le prix du chauffage urbain.

Pour voir la vidéo à partir du reportage concernant ce sujet : Lancer la vidéo ici durée 02'16".

Un article de la SEMIV "Entre-nous" N°36 fait état d'une baisse de 11€ du MWh depuis le 1er Avril 2015 (ce n'était pas un poisson !) passant de 38 à 27 € le prix du MWh. C'est le résultat d'une renégociation entre la ville de Vélizy et le prestataire Vélidis (filiale locale de Cofely Réseaux devenue depuis ENGIE Cofely).

Mais le gouvernement par l’article 32 de la loi de finances pour 2014 abroge à compter du 1er avril 2014 (ce n'était pas non plus un poisson !), l'exonération pour le gaz naturel utilisé pour la consommation des particuliers.
Les livraisons effectuées auprès des particuliers (consommation individuelle ou sous forme collective) sont désormais soumises à la Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel (TICGN).
Dans le détail, selon le site d'information du médiateur national de l'énergie, institution publique indépendante, la TICGN passe de  1,27 € HT le MWh en 2014, puis à 2,64 € HT en 2015 et de 4,34 € HT en 2016. Une TVA à 20% s’applique sur le montant des consommations ainsi que sur la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN).

#velizy,#SEMIV,#VELIDIS,#ChauffageUrbain

Selon la SEMIV, elle devrait atteindre 5,88 € HT le MWh en 2017 !

La baisse du coût de l'énergie et les hivers doux devraient rendre cette taxe moins visible sur nos factures de chauffage. Attendons de voir si, dans l'avenir, le prix de l'énergie revenait à augmenter avec des hivers plus rigoureux comme par exemple en 2013.

MonVelizy.com

28/03/2014

Vélizy : La SEMIV et son avenir !

 collo, thevenot, adjuward, kameni, penouilh, loison, villacoublay, municipales2014, innovons, façonnons, ensemble, j'aime velizy, a gauche pour vélizy, velizy bleu marine

Autres regrets de Monvelizy : dommage que cette campagne municipale ait été  dominée par des échanges de bas niveau (affichages, tracts, tweets...), au détriment d’une vraie réflexion sur les enjeux pour la ville.

 Questions à propos de la SEMIV

- 32,23 % des Véliziens se sont exprimés (liste J. Loison) pour conserver son statut et sa position (cf réponses au questionnaire)
- 60,21 % des Véliziens se sont exprimés au 1er tour (liste P. Thévenot + liste A. Adjward + E. Kameni + E. Penouilh) pour une modification de la structure et/ou des missions de la SEMIV.
Ces 4 candidats ont une convergence intéressante sur le constat et la nécessité de la réformer en profondeur.

La ville de Vélizy sanctionne donc indirectement le fonctionnement de la SEMIV.

---

Depuis longtemps l’image de la SEMIV s’est dégradée. La confiance s’est perdue au fil du temps. Le Maire sortant a essayé, à partir de 2008, de redresser la situation par plus de communication vers les locataires en oubliant de permettre une prise en compte des problèmes exprimés par les locataires. Les décisions de la gouvernance actuelle n’ont pas su répondre aux attentes des Véliziens.

LA SEMIV a manqué d’anticipation : certes la réhabilitation des logements a permis d’améliorer le confort des résidents par le remplacement des fenêtres, c’était une urgence.  Le traitement thermique des autres parois n’a été fait qu’à minima. Les charges locatives n’ont pas baissé mais par contre les loyers ont été relevés pour financer en partie ces travaux.

LA SEMIV a manqué de considération vis-à-vis des locataires en se refusant pendant des années de permettre aux résidents retraités occupant des appartements trop grands d’accéder, avec des coûts acceptables, à des appartements correspondant à leur besoin.

LA SEMIV a manqué à son rôle d’aménagement en imposant une uniformité excessive à tous les quartiers. La surélévation de la résidence St Exupéry est un exemple flagrant de choix très controversé. Le béton aurait pu être remplacé par des matériaux plus noble, moins couteux, plus rapide à mettre en œuvre et au coût  réduit. Alors que l’on utilise souvent le bois pour ce type d’aménagement.

Pour terminer, revenons au projet Mozart (ex station BP) : Les Véliziens sont en droit d’attendre une réponse, mais info ou intox ?

M. Loison Président de la SEMIV nous a répondu le 10 mars par le tweet suivant :

Joël LOISON : « @MonVelizy FAUX. Débats internes à SEMIV. Etude qui n'a pas été validée donc qui est restée au stade d'étude. Pas de projet #Mozart #Vélizy »

Ce qui engage sa parole.

La liste de Thévenot affirme le contraire le même jour :

Velizy Autrement : « @UPVelizy .@MonVelizy FAUX Projet voté le 22/09/2009 en CA de #SEMIV et doit être lancé après votre surélévation St. Ex! »

C’est un démenti sans valeur puisque il ne s’appuie sur rien puisqu’il ne s’appuie pas sur un extrait identifiable du compte rendu.

 

Echanges%20de%20tweets.jpg

  • Voici ci-dessus un échange de tweets qui en dit long... Selon "Vélizy Autrement", J'aime Vélizy (qui n'étant pas au C.A.) devrait avoir la preuve. Par contre  P. Thévenot ne la diffuse pas, pourtant, il est bien membre du C.A. ?
  • MonVelizy imagine que si P. Thévenot avait voté contre en 2009, tout Vélizy serait au courant depuis bien longtemps et preuve à l'appui ! 

A ce sujet, il est regrettable que :
-    L’opposition municipale EPCV ai refusé en avril 2008 de siéger au sein du Conseil d’Administration de la SEMIV, elle s’interdisait de fait, par son absence, d’avoir un moyen d’information sur son fonctionnement.
-    Le Président et les élus présents au Conseil d’administration (en bas de la page 21) n’ont pas assumé toutes leurs responsabilités notamment par manque de retour d’information.   

 Monvelizy.com

24/03/2014

Vélizy-Villacoublay : Déploiement de la fibre optique

Fibre.jpgGrâce à son réseau, MonVelizy a pu obtenir de bonnes informations concernant le retard de la mise en place de la FttH (Fiber to the Home) et couper court aux fausses informations qui circulent ici ou là.

En fait, le retard du fibrage de la ville venait uniquement d'un conflit entre les deux opérateurs (Orange & Free).

Vélizy fait partie des villes qui ont fait récemment l’objet d’un accord dans le cadre d’un contentieux entre Orange et Free autour du génie civil.

Vélizy fait désormais partie d’une zone de déploiement où un seul opérateur Orange va déployer toute la zone et donner accès aux autres opérateurs. Cela devrait faciliter le démarrage des travaux. Il faudra attendre un petit peu pour que les déploiements commencent réellement, cela ne devrait pas trop tarder.

De plus pour répondre aux personnes qui s'interrogeaient sur ce sujet, et également sur la fibre mutualisée (par exemple Bouygues, Free , Numéricable, Sfr, etc. pourront se brancher dessus). 

Pour les Particuliers, copropriétaires, syndics de copropriété et promoteurs, voici Une convention cadre de fibrage pour l’habitat social et un Guide pratique pour l'installation de la fibre optique dans les immeubles (mai 2011)

Voici ci-dessous un extrait du communiqué qui date du 25 juillet 2013 de l'Autorité de la concurrence qui explique ce contentieux et l'accord obtenu :

« Orange et Free mettent fin à un contentieux devant l'Autorité de la concurrence portant sur les conditions d'accès aux infrastructures de génie civil de l'opérateur historique.
L'accord conclu entre les deux entreprises facilite et accélère le déploiement de la fibre optique au bénéfice de l'ensemble des opérateurs.

Lire la suite

18/03/2014

Vélizy : Vidéoprotection en copropriété

videoprotection.jpgLa loi du 14 mars 2011 d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2) vient de modifier l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965 en y insérant un nouvel alinéa. Il est dorénavant prévu de voter à la majorité de l’article 25 le point suivant :
« L'autorisation de transmettre aux services chargés du maintien de l'ordre les images réalisées en vue de la protection des parties communes, dans les conditions prévues à l'article L. 126-1-1 du code de la construction et de l'habitation. »
Le législateur prévoit ainsi la possibilité de transmettre aux services de police des images des systèmes de vidéosurveillance mis en place dans les parties communes des immeubles collectifs à usage d’habitation.

Que dit l’article  L126-1-1 du code de la construction et de l’habitation créé par cette  loi du 14 mars 2011 (art. 23).

Extrait : "... Les images susceptibles d'être transmises ne doivent concerner ni l'entrée des habitations privées, ni la voie publique ..."

"... Cette transmission s'effectue en temps réel et est strictement limitée au temps nécessaire à l'intervention des services de la police ou de la gendarmerie nationale ou, le cas échéant, des agents de la police municipale.
Une convention préalablement conclue entre le gestionnaire de l'immeuble et le représentant de l’État dans le département précise les conditions et modalités de ce transfert. Cette convention prévoit l'information par affichage sur place de l'existence du système de prise d'images et de la possibilité de leur transmission aux forces de l'ordre. Lorsque la convention a pour objet de permettre la transmission des images aux services de police municipale, elle est en outre signée par le maire ..."

"... Ne sont pas soumis au présent article les systèmes utilisés dans des traitements automatisés ou contenus dans des fichiers structurés selon des critères permettant d'identifier, directement ou indirectement, des personnes physiques, qui sont soumis à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés."


4018103992.jpgVa-t-il y avoir un modèle type de convention à signer ?

A ce jour, on ne sait pas si un modèle type de cette convention sera proposé  pour que les copropriétés puissent s’y référer.

Toutes les copropriétés qui envisagent ou qui ont mises en place un système de vidéoprotection vont-elles pouvoir utiliser de cette possibilité ?

Cette disposition laisse à penser qu’il faudrait que les copropriétés aient à leur service du personnel 24h/24 pour qu’il puisse déclencher la transmission des  images en temps réel comme le demande le législateur.

« Ces personnes seront-elles habilitées à juger de l’imminence du danger... »

Si votre copropriété n’a pas de personnel, votre syndic risque de vous proposer une société en charge du visionnage et de la transmission des images.

Pour quels coûts ?

A suivre...

Monvelizy.com

17/03/2014

#Velizy : Questions aux candidats du 1er tour !

Élections municipale de Vélizy-Villacoublay

Questions aux candidats !

19/03 : Les réponses commencent à arriver !

Questions aux candidats du 1er tour.jpg

Un questionnaire a été envoyé aux 6 candidats.

Nous vous communiquerons prochainement les retours de chacun. Voici ci-après le détail de ces questions posées sur 3 sujets phares :

- Intégration  à la Métropole du Grand Paris (MGP)

- La SEMIV

- Les transports

Lire la suite

07/03/2014

Vélizy : Question climat et chauffage urbain

Depuis 1993 jusqu'à 2013, les données climatiques fluctuent,

les charges chauffages également.

-----

La période janvier et février 2014  a été :

  • bien moins froid (-25%) que 2013.
  • bien moins froid (-22%) que 2012.
  • moins froid (-13%) que 2011.
  • bien moins froid (-29%) que 2010 (l'année la plus froide).

Sur 21 ans

Rigueur climatiqueMV.jpgSi nous analysons les variations de cette rigueur climatique, nous pouvons observer que pour 1994, 2000, 2002, 2007 et 2011 nous avons eu des années avec un hiver doux => consommations chauffages plus faibles.Pour les années 1996, 2010 et 2013 nous avons eu des hivers très froids.

Un hiver très froid n'implique pas forcément une facture plus forte, en effet, le coût de l'énergie peut tout changer...

Lire la suite