Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2014

Vélizy : Projet Mozart 2011

Voici la réponse de M. Loison via twitter (17h25)

velizy,adjuward,kameni,loison,thevenot,villacoublay,municipales2014,innovons,façonnons,ensemble,j'aime velizy,a gauche pour vélizy,velizy bleu marine

 La réponse est claire et catégorique.

Ce projet tombe aux oubliettes définitivement.

 

projet_habitat_07-01-velizy.jpgLe 24 mai 2011 : Monvelizy avait  fait état d'un projet par la SEMIV en lieu et place de la station BP du quartier Mozart. Il est vrai que ce projet est resté depuis dans les cartons ?

D’où la question que Monvelizy pose aux dirigeants de la SEMIV :

  • Ce projet va-t-il voir le jour ?  Si oui quand ?

Tous les Véliziens doivent être informé rapidement.

 Voici le lien de l'article de monvelizy publié le 24 mai 2011 : c'est ici

 

MonVelizy.com

09/03/2014

Vélizy : Deux enquêtes sont en lignes

3335224742.3.jpg

 

 Une  enquête sur les transports par BUS

 

 

1130751112.jpg

 

Une deuxième enquête sur le scrutin du 23 et 30 mars

 

Les résultats définitifs seront communiqués sur ce blog avant le 21 mars.

Merci pour votre participation.

 

03/03/2014

T6 : Nolwenn nous quitte !

photoactu1.jpg

Démontage de la partie avant du tunnelier à Viroflay rive droite.

----

L’arrière du tunnelier, appelé le train suiveur, long de 72 m, vient de faire sa sortie définitive, il se trouve depuis ce matin à l'entrée du tunnel coté Vélizy-Viroflay

Baptisé « Nolwenn » en janvier 2013, Il va être démonté pour être évacué. Snif !

Mais sur le plateau de Vélizy, le tram T6 se déplace incognito la nuit.

Concernant ce projet,  nous sommes effectivement à la sortie du tunnel...

Lire la suite

23/02/2014

Soutien à Emmanuel Giboulot

Lire le texte intégral : Soutien à Emmanuel Giboulot

Lire la déclaration de soutien à Emmanuel Giboulot

 

 

 

Vélizy : L'intercommunalité

logo_Gpso.png

La communauté d'agglomération Grand-Paris-Seine-Ouest est une structure intercommunale, située dans le département des Hauts-de-Seine (92), [depuis le 1er janvier 2014] une petite partie des Yvelines (78), et la région Île-de-France et née de la fusion des communautés d'agglomération Val de Seine et Arc de Seine.

Elle sera dissoute le 31 décembre 2015, compte tenu de la création de la Métropole du Grand Paris le 1er janvier 2016.vélizy,gpso,grand paris,velizy-villacoublay,gpso velizy,MGP,parismetropole,métropole grand paris

La loi adoptée par le Parlement en décembre dernier a été promulguée le 28 janvier 2014. Elle statue sur l’organisation et les compétences de plus d’une dizaine de métropoles en France, dont Marseille, Lyon et Paris.

Paris Métropole et le Grand Paris

La conscience du fait métropolitain grandit progressivement. Plusieurs démarches de nature différente ont été mises en place pour répondre à ces enjeux spécifiques. Dès sa création, Paris Métropole a montré son attachement à un projet novateur pour la capitale qui ne saurait s’instaurer sans un copilotage entre élus locaux et citoyens et sans un partenariat ambitieux et efficace avec l’Etat. Ainsi la loi Grand Paris du 3 juin 2010 fixe que Paris Métropole soit consulté autour des questions de transports et des pôles de développement territorial.

 -----------

La Métropole du Grand Paris est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) à statut particulier. Disposant de ressources financières propres, elle est un outil de péréquation financière et de solidarité entre communes. Elle a pour vocation d’améliorer le cadre de vie des habitants, de réduire les inégalités territoriales et de développer un modèle urbain, social et économique durable.

Ses principales compétences sont :

  •  L’aménagement : approbation d’un PLU métropolitain, grandes opérations…
  •  Le Logement : programmation et construction de logements, résorption de l’habitat insalubre...
  •  La protection de l’environnement : lutte contre la pollution de l’air, transition énergétique, plan climat-énergie…
  •  Le développement économique et la réalisation de grands équipements structurants à caractère culturel, socio-éducatif ou sportif.

 
Le périmètre de la Métropole du Grand Paris regroupe de façon obligatoire Paris et les 123 communes des 3 départements de petite couronne, soit 6,7 millions d’habitants. Les communes limitrophes auront également la faculté d’adhérer à la métropole » Consulter la carte au format pdf ( 1,4 Mo).

La métropole est gouvernée par un Conseil métropolitain de 340 membres environ dont 90 représentants pour Paris.
La Métropole est organisée en territoires d’au moins 300.000 habitants ; Paris constitue un territoire. Les Conseils de territoire exerceront un certain nombre de compétences, comme la politique de la ville. C’est le Conseil de Paris qui exercera les attributions de Conseil de territoire.


Des instances partenaires accompagneront les grandes orientations métropolitaines : le Conseil de développement pour les questions économiques, sociales et culturelles, le Conseil métropolitain de sécurité et de prévention de la délinquance.


Une mission de préfiguration, co-présidée par le Préfet de Région et le président de Paris Métropole, sera instaurée dès 2014. Elle a pour but, jusqu’à la création de la Métropole, de préciser les conditions d’exercice des missions et des compétences de la future Métropole du Grand Paris.

-----------

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement d'une intercommunalité, voici une vidéo qui l'explique en 3 minutes :

 

MonVelizy.com

15/08/2013

L’agriculture urbaine à Vélizy comme ailleurs...

L’effet démultiplicateur de l’agriculture urbaine

est à présent reconnu.

c537_incredible_edible_todmorden_france_paris_hotel-de-ville_incroyables_comestibles_w1400.jpg

C’est un fait, l’effet démultiplicateur des apports de la participation citoyenne avec l’agriculture urbaine comme celle impulsée par les Incroyables Comestibles est reconnu par des études récentes...

L’agriculture urbaine s’est fortement développée ces dernières années par la mise en place de jardins partagés, d’associations de type AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), de systèmes de cultures sur les toits ou d’actions collectives citoyennes comme le mouvement des incroyables comestibles. Les circuits courts gagnent des adeptes...

L’agriculture urbaine ne permettra jamais d’atteindre une autosuffisance alimentaire pour de grandes villes au vu des surfaces potentiellement cultivables. Cependant, elle pourrait devenir, d’ici quelques années, le mode de culture le plus économique et le plus rentable, notamment en termes d’énergie et de transport dans un contexte d’énergies fossiles toujours plus chères. Ce sont dans les villes que se trouvent à la fois les bouches à nourrir et la main-d’œuvre disponible, ce qui fait de ce mode d’agriculture un gisement d’emplois non négligeable à l’échelle européenne.

Source et intégralité de l'article : http://www.incredible-edible.info

MonVelizy.com