Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2014

Vélizy-Villacoublay : Déploiement de la fibre optique

Fibre.jpgGrâce à son réseau, MonVelizy a pu obtenir de bonnes informations concernant le retard de la mise en place de la FttH (Fiber to the Home) et couper court aux fausses informations qui circulent ici ou là.

En fait, le retard du fibrage de la ville venait uniquement d'un conflit entre les deux opérateurs (Orange & Free).

Vélizy fait partie des villes qui ont fait récemment l’objet d’un accord dans le cadre d’un contentieux entre Orange et Free autour du génie civil.

Vélizy fait désormais partie d’une zone de déploiement où un seul opérateur Orange va déployer toute la zone et donner accès aux autres opérateurs. Cela devrait faciliter le démarrage des travaux. Il faudra attendre un petit peu pour que les déploiements commencent réellement, cela ne devrait pas trop tarder.

De plus pour répondre aux personnes qui s'interrogeaient sur ce sujet, et également sur la fibre mutualisée (par exemple Bouygues, Free , Numéricable, Sfr, etc. pourront se brancher dessus). 

Pour les Particuliers, copropriétaires, syndics de copropriété et promoteurs, voici Une convention cadre de fibrage pour l’habitat social et un Guide pratique pour l'installation de la fibre optique dans les immeubles (mai 2011)

Voici ci-dessous un extrait du communiqué qui date du 25 juillet 2013 de l'Autorité de la concurrence qui explique ce contentieux et l'accord obtenu :

« Orange et Free mettent fin à un contentieux devant l'Autorité de la concurrence portant sur les conditions d'accès aux infrastructures de génie civil de l'opérateur historique.
L'accord conclu entre les deux entreprises facilite et accélère le déploiement de la fibre optique au bénéfice de l'ensemble des opérateurs.


C'est pourquoi l'Autorité de la concurrence prend acte du désistement de Free et décide de clore le dossier.

Free s'était plaint devant l'Autorité de la concurrence du refus de l'opérateur historique de proposer à ses concurrents une offre d'accès à ses infrastructures de génie civil leur permettant de déployer leur propre réseau de fibre optique. Or cet accès aux fourreaux d'Orange est déterminant dans le succès du déploiement de la fibre... L'accord constitue, à plusieurs titres, une avancée importante pour le déploiement de la fibre optique.

  • Un accord substantiel en termes de couverture du territoire

L'accord facilitera les conditions de déploiement des réseaux à très haut débit pour plus de 510 000 logements dans 20 villes (*)... Normalement, l'accès à la partie terminale des réseaux en fibre optique déployés par Orange dans les zones denses se fait, pour les poches de haute densité, au niveau d'un point de mutualisation situé en pied d'immeuble et, pour les poches de basse densité, au niveau d'un point de mutualisation regroupant 300 logements. Dans le cadre de l'accord, Orange propose aux opérateurs tiers une architecture technique unique leur permettant de se raccorder à des points de mutualisation desservant au moins 300 logements, indépendamment de savoir si ces logements se situent en poche de haute densité ou en poche de basse densité. Cette modification de l'architecture technique, globalement plus intéressante économiquement pour les opérateurs, facilitera le déploiement de la fibre. »

(*) Liste des villes concernées : Rouen, Tours, Clermont-Ferrand, Le Blanc Mesnil, Villeneuve le Roi, Villemomble, Saint Martin d'Hères, Livry Gargan, Thiais, Champs-sur-Marne, Rillieux-la-Pape, Ecully, Marly le Roi, Vélizy, Vaulx-en-Velin, Saint-Ouen, la Courneuve, Epinay-sur-Seine, Chennevières-sur-Marne et Ris-Orangis.

Pour lire l'article en entier : c'est ici

 

Sources : Arcep, Autorité de la concurrence

Monvelizy.com

Les commentaires sont fermés.