Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2013

Dépenses de la commune : le maire de Vélizy noté 0/20 par les contribuables.org

Vélizy.jpg

Notre maire est-il économe ou bien dépensier ? Avant les élections municipales de 2014, l'association Contribuables Associés met en place un outil en ligne qui permet à chacun d'accéder aux informations clés sur les dépenses publiques des villes et villages de France : l'Argus des communes.

-> Voici une longue réponse de l'UPV [ c'est ici ]

Aura-t-on des réponses des parties de l'opposition ? Le débat est ouvert !

Paris, le 10 janvier 2014, Publication de l’AMF (Association des Maires de France) : Halte aux classements arbitraires ! [Télécharger la publication]

Cet outil attribue une note sur 20 aux maires selon qu'ils soient économes, raisonnables ou dépensier.

C’est le niveau de dépenses totales par habitant qui permet de calculer la note du maire de la commune, par comparaison avec les autres communes de même taille (En savoir plus sur la méthodologie).

Le niveau de dépenses n’est pas suffisant pour dresser le bilan sommaire de la gestion de votre maire. Par exemple, une commune très dépensière (note principale proche de zéro) peut toutefois avoir une bonne note de santé financière (ce qui est le cas de Vélizy), si par exemple la commune est riche ou bien gérée. Au contraire, une commune peu dépensière, mais avec de faibles ressources, peut avoir une mauvaise note de santé financière.


loison,Joël LOISON,vélizy-villacoublay,Vélizy,Le diagnostic financier 2011
 
Dépenses Totales par habitant : 3852€
Moyenne de la strate : 1802 €
Dépenses de Fonctionnement par habitant : 2542 €
Moyenne de la strate : 1299 €
Dépenses de Personnel par habitant : 951 €
Moyenne de la strate : 695 €

Lire l'intégralité du rapport sur le site contribuables.org
 
 
Sur ce site, il est donné au Maire la possibilité d'avoir un droit de réponse.

Commentaires

« Les taux des impôts communaux sont 35% au dessous de la moyenne nationale des villes de notre catégorie pour les taxes d’habitation et foncières et 50% au dessous de la moyenne nationale pour les entreprises. Ces taux n’ont pas augmenté depuis 5 ans.
Le produit de la fiscalité en revanche a augmenté car la ville est en expansion notamment en ce qui concerne les entreprises : 28 000 emplois en 2005, 43 000 en 2012.
Cette situation (rappelons que la ville a 20 000 habitants) permet à la ville de disposer de services nettement supérieurs à la moyenne nationale.

Pouvons nous nous reprocher d’avoir plus de places dans les crèches qu’en moyenne dans les autres villes (capacité d’accueil en dehors des familles : 89% à Vélizy-Villacoublay, moyenne nationale : 50%).
Pouvons nous reprocher notre Plan Educatif Local qui permet aux 1000 élèves des écoles élémentaire la découverte et l’apprentissage à la carte de 80 activités dispensées gratuitement par du personnel salarié par la ville.
Pouvons nous nous reprocher l’aide aux devoirs dispensés gratuitement jusqu’en 3ème.
Pouvons nous nous reprocher l’aide à la préparation du bac.
Pouvons nous nous reprocher les centres de loisirs sans hébergement fréquentés par plus de 600 jeunes des écoles.
Pouvons nous reprocher le point « Ecoute Jeunes » à la disposition gratuite des jeunes et des parents en toute confidentialité.
Pouvons nous reprocher les dispositifs vacances pour les jeunes, les loisirs des seniors qui disposent de 30 ateliers d’activités dédiées, qui bénéficient de sorties spectacles et culture, de voyages etc.
Pouvons nous nous reprocher le subventionnement de L’Onde qui permet de proposer plus de 100 spectacles par an à un prix moyen de 11€.
Pouvons nous nous reprocher le subventionnement de la vie associative à hauteur d’une moyenne de 90€ par habitant, très au dessus de toutes les moyennes nationales.
Pouvons nous nous reprocher de subventionner le foyer des personnes âgées pour assurer le gardiennage 24h sur 24 et la téléalarme.
Pouvons nous nous reprocher le subventionnement de l’aide au maintien à domicile et l’aide aux soins à domicile.
Pouvons nous reprocher de mettre à disposition de très nombreux équipements sportifs et culturels : 4 stades, 5 gymnases, 1 piscine, 1 théâtre, 1 médiathèque et de nombreuses salles spécialisées, une maison de la vie associative etc.
Pouvons nous nous reprocher la qualité des espaces verts (65 des 300 ha urbanisés) et la qualité du fleurissement qui nous ont permis d’accéder au plus haut niveau national (4 fleurs) et de nous y maintenir depuis près de 10 ans.
Nous pourrions sans doute continuer à énumérer les nombreux avantages de la ville de Vélizy-Villacoublay qui permettent de comprendre que si le produit fiscal est important, la pression fiscale est largement inférieure à la moyenne nationale. Et surtout que ce produit fiscal est tout simplement comme c’est sa justification utilisé à apporter des services de qualité aux véliziens.
Un élément encore : la Ville n’a pas emprunté depuis 2003 et son niveau d’endettement est, là encore, nettement inférieur à la moyenne nationale ! »

Voila ce qu’est une véritable politique de la ville et une bonne gestion, merci de nous avoir permis de le rappeler.

Écrit par : Union pour Vélizy | 17/04/2013

Les commentaires sont fermés.