Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2011

L'avenir du photovoltaïque en France passe peut-être par une jeune chercheuse de 25 ans

v_myriam_paire_1318261817369.jpgMyriam Paire, ancienne élève de la promotion 2005 et doctorante à l'Institut de recherche et développement sur l'énergie photovoltaïque (IRDEP), est lauréate du Prix pour les femmes et la science 2011 de l'Oréal avec le soutien de l'Unesco et de l'Académie des Sciences, pour ses travaux dans le domaine de la conversion photovoltaïque. Celui ci lui sera remis ainsi qu'au neuf autres lauréates (pour 400 candidatures), le 10 octobre lors de la cérémonie au Palais de la découverte.

Myriam Paire s’est spécialisée en recherche et développement de l’énergie photovoltaïque à l’Université Pierre et Marie Curie PARIS 6.

Elle s’intéresse à la miniaturisation des cellules photovoltaïques, un objet d’étude résolument innovant axé sur la mise au point de micro-cellules solaires sous concentration lumineuse. Par des calculs, la mise au point et le test de prototypes, elle a réussi à démontrer que ces cellules photovoltaïques, dites miniatures, présentaient des caractéristiques de performances supérieures aux cellules solaires de taille classique.

 

 

Sources : Ecole Polytechnique lemeilleurdemarseille.fr

 

MonVelizy.com

 

Les commentaires sont fermés.